2018/10/22

Bien que nous soyons toujours à la table de négociation et prêts à négocier, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a entrepris aujourd’hui un mouvement de grève. Par conséquent, Postes Canada suivra le processus établi par le Code canadien du travail afin de modifier vos conditions d’emploi.

Veuillez lire cette lettre de la chef des ressources humaines par intérim, Ann Therese MacEachern, à ce sujet.

Prenez connaissance des détails des nouvelles conditions d’emploi en vigueur pour les employés représentés par le STTP-Urbain.

Nous continuerons de vous tenir informés des développements par l’entremise de vos chefs d’équipe et par des messages dans le Centre d’information sur les négociations, accessible en ligne. Vous pouvez également consulter les mises à jour en vous rendant sur le site postescanada.ca et en cliquant sur « Je travaille à Postes Canada ».

2018/10/17

Bonjour,

Comme vous le savez peut-être, le Syndicat a déposé un préavis de grève, ce qui signifie qu’il pourrait déclencher un arrêt de travail qui pourrait commencer aussi tôt que le lundi 22 octobre. Je comprends que cela peut susciter des incertitudes pour vous et votre famille; je tiens donc à vous rassurer un peu.

Maintenant que le Syndicat a émis un préavis de grève, la Société peut légalement modifier vos conditions d’emploi afin de revenir aux conditions minimales obligatoires établies par le Code canadien du travail. Cependant, nous n’avons pas l’intention de modifier les conditions d’emploi, à moins que le Syndicat lance un quelconque moyen de pression légal.

Même si cela devait se produire, nous continuerions de vous offrir les avantages suivants : les soins dentaires, les soins de la vue et de l’ouïe, et le Régime de soins médicaux complémentaire (RSMC), y compris la couverture des médicaments sur ordonnance qui s’applique. Vous trouverez plus de renseignements à ce sujet dans ce document portant sur les conditions d’emploi.

Nous ne souhaitons pas vous imposer de fardeau indu et, si nous mettons en œuvre de nouvelles conditions d’emploi et recevons des demandes pour des exceptions de la part d’employés se trouvant dans des circonstances atténuantes que nous ne pouvions pas raisonnablement prévoir, nous allons les étudier afin de pouvoir offrir un soulagement à titre compassionnel.

Nous allons continuer les négociations avec le Syndicat. Notre objectif est de conclure une entente négociée qui reconnaît vos contributions importantes au succès de l’entreprise et qui trace la voie à un avenir axé davantage sur la collaboration.

Je suis convaincue que nous allons trouver une meilleure approche, qui vous apportera à tous un soutien dans vos efforts quotidiens pour servir les Canadiens dans les régions urbaines, suburbaines et rurales. Je vous demande de continuer de faire preuve de patience pendant que nous travaillons à trouver des solutions.

Sincères salutations,

Ann Therese MacEachern
Chef des ressources humaines par intérim

2018/10/16

Aujourd’hui, le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a émis un préavis de grève, ce qui veut dire que des moyens de pression légaux pourraient être entrepris dès le lundi 22 octobre. Entre-temps, Postes Canada entend toujours conclure une convention négociée.

Les activités du service postal vont se poursuivre si le Syndicat déclenche des grèves tournantes.

Lors des dernières rondes de négociations, des grèves tournantes légales n’ont eu lieu que dans un ou deux emplacements à la fois, et n’ont duré que 24 heures. Dans une telle situation, Postes Canada continuera d’accepter, de traiter et de livrer le courrier et les colis dans tous les secteurs non touchés. Une fois la période d’arrêt de travail terminée, nous reviendrons aux activités normales dans les emplacements concernés.

Nous sommes d’avis qu’une convention négociée n’est pas seulement la meilleure solution pour nos employés, mais est aussi dans le meilleur intérêt de tous les Canadiens que nous servons. Nous poursuivons nos efforts vers l’atteinte de cet objectif en prenant toutes les mesures nécessaires pour réduire au minimum l’incidence que tout arrêt de travail pourrait avoir sur les clients qui comptent sur nous chaque jour.

La convention collective conclue entre Postes Canada et le STTP-FFRS a expiré le 31 décembre 2017, mais les conditions d’emploi sont toujours en vigueur pour l’instant.

Nous continuerons de vous tenir informés des développements par l’entremise de vos chefs d’équipe et par des messages dans le Centre d’information sur les négociations, accessible en ligne. Vous pouvez également consulter les mises à jour en vous rendant sur le site postescanada.ca et en cliquant sur « Je travaille à Postes Canada ».

2018/10/03

Plus tôt aujourd’hui, Postes Canada a déposé une offre auprès du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP-FFRS).

L’offre renforce une offre antérieure, présentée le 7 septembre 2018. Elle prévoit des augmentations de salaire chaque année de la convention collective proposée, ainsi qu’une bonification des avantages sociaux, et elle ne donne lieu à aucun changement au régime de retraite des employés.

Les augmentations de salaire et les autres changements compris dans cette offre vont au-delà de la décision sur l’équité salariale rendue le 20 septembre 2018, y compris la protection salariale pour les employés après une réorganisation.

Dans une lettre destinée à tous les employés représentés par le STTP, Jessica McDonald, présidente du Conseil d’administration et présidente-directrice générale par intérim, explique comment nous répondons aux préoccupations de l’unité des FFRS et de l’unité urbaine et confirme l’engagement de la Société à collaborer avec le STTP pour faire croître et améliorer l’entreprise.

Bien que le procédé de conciliation soit terminé, des pourparlers se poursuivent avec l’aide d’un médiateur, et Postes Canada continue de travailler en vue d’obtenir une entente négociée.

La convention collective conclue entre Postes Canada et le STTP-FFRS a expiré le 31 décembre 2017, mais ses modalités sont toujours en vigueur pour l’instant.

Nous continuerons de vous tenir informés des principaux développements par l’entremise de vos chefs d’équipe et de messages dans le Centre d’information sur les négociations.

Lisez ici le sommaire détaillé de l’offre présentée au Syndicat.

2018/09/08

Le vendredi 7 septembre, Postes Canada a présenté à votre Syndicat une offre qui prévoit une augmentation de salaire chaque année du contrat proposé de quatre ans, ainsi qu’une amélioration de vos avantages sociaux.

L’offre reconnaît votre contribution positive au succès de l’entreprise et établit une nouvelle voie à suivre sous le signe de la collaboration.

Vos congés annuels et congés de préretraite ne changeront pas et rien dans l’offre ne vient affaiblir vos conditions de travail.

Jessica McDonald, qui est notre présidente du Conseil d’administration et présidente-directrice générale par intérim, décrit ce que cette offre signifie pour vous et vos collègues dans une lettre que vous trouverez ci-dessous.

Les pourparlers ont commencé à la fin de 2017 et les parties négocient avec l’aide de médiateurs depuis plus de huit mois. La phase de conciliation a pris fin à minuit le 4 septembre 2018 et nous en sommes maintenant à la période de restriction de 21 jours, qui prendra fin à minuit le 25 septembre 2018. Entre-temps, les négociations se poursuivent.

La convention collective entre Postes Canada et le STTP-FFRS est arrivée à échéance le 31 décembre 2017, mais ses modalités continuent de s’appliquer, conformément au Code canadien du travail.

Nous continuerons de vous tenir informés des principaux développements par l’entremise de vos chefs d’équipe et de messages dans le Centre d’information sur les négociations.

Vous pouvez consulter ici le sommaire détaillé de l’offre présentée à votre Syndicat.

2018/08/13

Les négociateurs de Postes Canada et du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) sont arrivés à mi-chemin du processus de conciliation de 60 jours.

Postes Canada poursuit ses efforts afin de trouver un terrain d’entente qui permettra de résoudre les problèmes et de conclure de nouvelles conventions, afin de paver la voie au succès pour les clients, les employés et l’entreprise.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, si le processus de conciliation devait se conclure sans qu’il y ait d’entente, il y aura une période de restriction obligatoire de 21 jours. Aucun arrêt de travail légal ne peut avoir lieu avant la fin de la journée du 25 septembre 2018.

La convention collective entre Postes Canada et le STTP-FFRS est arrivée à échéance le 31 décembre 2017, mais les modalités de la convention continuent de s’appliquer, conformément au Code canadien du travail.

Nous continuerons de vous tenir informés des développements par l’entremise de votre chef d’équipe et par des messages dans le Centre d’information sur les négociations, accessible en ligne.

Politique sur les commentaires

La fonction Commentaires du Centre d’information sur les négociations offre aux employés de Postes Canada un forum où ils peuvent exprimer leurs idées et leurs opinions sur les sujets abordés dans ce site. En utilisant ce site et en soumettant un commentaire, vous acceptez les conditions générales de la politique sur les commentaires.

Suite


Politique des employés en matière de médias sociaux

Tandis que nous encourageons la participation de tous, nous voulons également nous assurer que Postes Canada est bien représentée dans tous les médias. La politique des employés en matière de médias sociaux et les pratiques annexes décrivent certains des concepts clés liés à l’utilisation des médias sociaux.

Suite


Accent sur nos affaires

Le site Accent sur nos affaires présente aux employés des renseignements actuels à propos de la Société et des ses activités. Les employés y trouveront les nouvelles les plus récentes sur les grands dossiers qui touchent l'entreprise et ses gens.

Suite

Mises à jour par courriel

@