Le secteur Postes Canada déclare une perte avant impôts de 378 millions de dollars au deuxième trimestre

2020/08/21

Postes Canada a enregistré une perte avant impôts de 378 millions de dollars au deuxième trimestre de 2020. La perte accrue est principalement attribuable à l’incidence importante de la COVID-19 sur les revenus et les coûts, ainsi qu’aux coûts supplémentaires liés à la décision arbitrale rendue en juin 2020, qui a donné lieu à de nouvelles conventions collectives avec le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP).

Dans cette Mise à jour du PDG et cette vidéo, Doug Ettinger explique les résultats du deuxième trimestre et ce qu’ils signifient pour les employés et l’entreprise.

En raison du confinement et de la fermeture des entreprises, la nature des articles que nous livrons a changé radicalement. Les achats en ligne ont entraîné une croissance sans précédent des volumes et des revenus du secteur Colis. Cependant, la baisse des volumes et des revenus des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct a été supérieure à la croissance du secteur Colis. Le manque à gagner total en raison de la COVID-19 est estimé à 46 millions de dollars, tandis que les coûts accrus qui y sont liés sont évalués à 118 millions de dollars.
Nous estimons l’incidence financière négative totale de la COVID-19 à 164 millions de dollars.

La COVID-19 et les nouvelles conventions collectives conclues avec le STTP ont contribué à la perte, mais le secteur Postes Canada aurait tout de même inscrit une perte sans ces facteurs.

Principaux résultats du secteur Postes Canada au deuxième trimestre de 2020 par rapport au deuxième trimestre de 2019 :

Secteur d’activités Colis :

  • Au début du deuxième trimestre, les volumes du secteur Colis ont été aussi élevés qu’au cours des périodes de pointe du temps des Fêtes des années passées. La fermeture des magasins physiques en raison de la COVID-19 a poussé les Canadiens à faire beaucoup plus d’achats en ligne.
  • Les volumes ont augmenté de 26 millions d’articles, soit 35,5 %.
  • Les revenus ont augmenté de 226 millions de dollars, soit 35,4 %.

Secteur d’activités Courrier transactionnel :

  • La baisse des revenus et des volumes s’est accélérée, alors que les entreprises et les Canadiens ont eu davantage recours aux solutions de rechange numériques en raison de la COVID-19.
  • Les volumes ont baissé de 102 millions d’articles, soit 14,7 %.
  • Les revenus ont diminué de 104 millions de dollars, soit 15,4 %.

Secteur d’activités Marketing direct :

  • Au début du trimestre, les clients avaient déjà commencé à retarder ou à annuler des campagnes de marketing en raison de la COVID-19, ce qui a ajouté aux effets existants de l’adoption des solutions numériques.
  • Les volumes ont baissé de 652 millions d’articles, soit 53,4 %.
  • Les revenus ont diminué de 126 millions de dollars, soit 46,4 %.

Mises à jour par courriel

@